dessine-moi une voiture !

kyle_carJe lui avais donné la pièce quelque temps plus tôt. Alors, quand je suis repassé devant le Workshop, l’entrée du centre commercial, errant de ci de là comme un poulet à trois têtes, Kyle m’a salué. Il avait l’air d’un dur, mais sympathique à la fois, sa peau de métis (« coloured » dit-on ici, en Afrique du Sud) épaisse, tatouée, tannée par le soleil. On commence à bavarder. Comme à mon habitude, je lui demande s’il peut dessiner quelque chose. Lui : « D’accord, on s’assoie ? » On s’installe donc sur un banc, non loin de là. « Je dessine quoi ? Tu aimes les voitures ? » Moi: « Euh…oui tiens, une caisse ça pourrait m’être utile. » Et j’allais me retrouver propriétaire d’un coupé sport dernier modèle. Tout en dessinant, il m’explique qu’il vit dans un refuge avec sa fille. Il me demande si je sais ce que c’est. Je dis oui, bêtement, pour me sortir d’embarras. En réalité sur le moment, je pense plutôt aux cabanons de planches et tôles dans les secteurs « informels » des townships (des bidonvilles autrement dit). Mais il s’agit peut-être d’autre chose, un refuge social… enfin je n’en sais rien.

A ce moment là, un autre type se ramène et se plante en face de nous. Il a aussi le crâne rasé (on appelle cette coupe un « chiskop »). Son long débardeur blanc est tâché de terre et de sang, son crâne est amoché. Il paraît tendu, comme sur le point de trembler. Dans sa main gauche, il tient fermement serré un sjambook, un fouet de cuir de bonne taille. Il s’en prend à Kyle (le ton monte rapidement) : « C’est toi qui leur as dit, je le sais, viens suis moi. ». Après quelques minutes, il abandonne. J’ai l’impression que ma présence y est pour quelque chose.

Kyle explique : « Tu vois, si tu voles aux gens, tu récoltes ce que tu mérites. Il ne faut pas voler aux gens. « . Apparemment, le type avait été embauché pour donner un coup de main dans un magasin de téléphonie et il en avait profité pour dérober du matériel. Ils l’ont trouvé. Et lui ont infligé une correction sévère. Maintenant, il se promène avec ce sjambok, pour se défendre.

Kyle me demande si je parle Afrikaans. Je réponds que j’essaie.

Les bases : comment t’appelles tu (prénom et nom) ? où habites tu ? comment se fait-il que tu sois en retard ? tu es de quel coin ? quelle langue parles tu ? comment s’appelle ta femme ? tes enfants ?

L’Afrikaans est la langue principale chez lui, dans la province du Cap Nord

Je viens de la province du Cap Nord. C’est un endroit très sec. Mais les gens sont chaleureux, ils te reçoivent chez eux, sans jamais te faire de mal.

On doit se séparer. Merci Kyle, j’ai enfin une voiture (et quelle voiture !),  ma vie va changer du tout au tout. Bon, il reste à la peindre. En rouge ?

Youri

 

0 comments on “dessine-moi une voiture !Add yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *